Au nom de l’amour

Aujourd’hui, on a célébré l’amour dans une effusion de joie, de larmes et d’éclats de rire. Ou comment clôturer notre voyage en Corée du Sud par un mariage 🙂

Au-delà des frontières

A mes yeux, tenir une relation à distance relève déjà de l’impossible, voire de la folie quand plus de 6 000 km vous séparent de votre âme sœur. Si on ajoute à cela des différences culturelles et l’anglais pour communiquer, on obtient un joyeux cocktail. Un cocktail qui mène à l’autel du mariage, pour notre plus grand bonheur !

Une vraie madeleine au beurre

Tu es derrière moi dans le cortège qui te mène dans les bras de ton futur mari. Je sens tes émotions qui se bousculent et qui tourbillonnent. Je me retourne, pose une main sur ton bras et te souris : “Tout va bien se passer”. Mon cœur bat la chamade, j’ai chaud, j’ai froid, je souris bêtement et serre un peu trop fort le bras de Nicolas.
Tu irradies de mille feux, une vraie déesse grecque avec ta chevelure dorée de sirène et ta robe brodée. Tu éclipses tout et laisse flotter dans ton sillage une traînée de magie. L’émotion nous saisit et l’assemblée n’a d’yeux que pour toi.
Je m’étais promise de ne pas lâcher une larme. Mais c’est comme s’empêcher de pleurer quand Mufassa tombe de la falaise ou que Jack meurt au fond de l’océan : on a beau connaître l’issue, difficile d’endiguer les vagues de larmes qui coulent et ruinent en deux secondes le travail titanesque de la maquilleuse. J’ai envie de courir vers vous pour vous serrer dans mes bras tant je suis heureuse pour vous.

De larmes en rires

Ce mariage reste inoubliable pour bien des raisons. C’était une occasion unique de tous nous revoir mais surtout de faire de belles rencontres. Ce week-end a été le théâtre de beaucoup de vannes, de crampes tellement on a ri, de la plus longue partie de cartes du monde, de stratégies plus loufoques les unes que les autres et surtout d’une bonne humeur contagieuse. On devrait tous goûter à ce pur bonheur au moins une fois dans sa vie : un bon repas, des amoureux unis, des potes à l’humour douteux, une douce nuit qui s’étire jusqu’au petit matin. Merci d’être aussi fous et géniaux.

Quelques mots d’amour

Mon petit chat, tu sais déjà tout mais tu me connais, mes élans d’amour ont toujours tendance à déborder de tous les côtés. De vrais bourrelets d’amour. Tu as fait le pari d’une vie ! Je vous souhaite de vivre des moments de bonheur mais aussi de connaître ces petits tourments qui rendent la vie si croquante. Vive l’amour et longue vie aux mariés !
Ps : Cyndy, sache que je suis déjà prête à être tata et à enseigner à mon futur filleul tous les rudiments qui feront de lui le caïd du quartier. Parole de Marseillaise.
Pps : Nico, dans son grand élan de générosité, est prêt à léguer sa douche portative. Parole de Blayais.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire